Découvrez les dates clés de notre histoire

  • La FEPEM présente le Contrat d'innovation emploi et domicile

    A l’occasion des élections présidentielles, la FEPEM présente son projet politique pour la mandature 2017-2022 aux principaux candidats : le Contrat d'Innovation Emploi & Domicile (CIED).

    2017

  • Modernisation du statut de particulier employeur

    Aboutissement de douze années de dialogue entre la FEPEM et les pouvoirs publics, la loi travail El Khomri modernise et consacre un espace juridique propre au statut de particulier employeur au sein du Code du travail.

    2016

  • Installation du Conseil National Paritaire du Dialogue Social des branches assistants maternels et salariés du particulier employeur

    L’accord de mise en place d’un dialogue social interbranche dès octobre 2012 et applicable depuis le 1er mars 2014 a permis l’installation du Conseil national paritaire du Dialogue social (CNPDS) le 24 mars 2014.

    2014

  • Accord sur la classification des emplois des salariés du particulier employeur

    Signé le 21 mars 2014 par les partenaires sociaux, cet accord modernise l'ancienne grille de classification des salariés du particulier employeur et introduit de nouvelles activités afin de refléter davantage les besoins des particuliers employeurs.

    2014

  • Création de la Fédération Européenne des Emplois de la Famille (EFFE)

    La FEPEM contribue à la création de l'EFFE qui œuvre pour la reconnaissance juridique et administrative européenne des services et emplois de la famille, le rassemblement des acteurs professionnels et experts de ce secteur en Europe et la professionnalisation des salariés du secteur des services et emplois de la famille au domicile.

    2012

  • L'institut FEPEM de l'Emploi Familial (IFEF) devient IPERIA l'Institut

    Il est opérateur de la professionnalisation pour les branches professionnelles du secteur des particuliers employeurs.

    2011

  • Inscription au RNCP de trois titres visant les métiers de la famille et du domicile

    Les titres Assistant maternel / Garde d'enfants, Employé familial et Assistant de vie dépendance sont enregistrés au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

    2009

  • Première inscription du statut de particulier employeur dans la loi

    La loi du 4 août 2008 définit le particulier employeur comme " un acteur économique et social à part entière qui participe à la croissance sans pour autant poursuivre de fin lucrative au moyen des travaux de son ou ses salariés".

    2008

  • Création de l'Observatoire des particuliers employeurs

    L'Observatoire des particuliers employeurs collecte et produit des données, des analyses et des études afin de mieux connaître le secteur et éclairer les orientations stratégiques de la FEPEM. En 2011, il prend le nom d'Observatoire des emplois de la famille.

    2007

  • Création de la SAS Particulier Emploi

    Dans le contexte du plan Borloo, la FEPEM, IRCEM et IPERIA lancent une plateforme numérique de mise en relation entre particuliers employeurs et salariés: www.particulieremploi.fr

    2005

  • Une nouvelle convention collective est signée

    Signature de la convention collective nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur

    2004

  • Création de FEPEM Mandataires

    FEPEM Mandataires a pour objectif de faire reconnaitre ce modèle alternatif qui permet le maintien au domicile des personnes en perte d'autonomie et la conciliation entre vie privée et professionnelle. En 2013 elle devient la Fédération Mandataires

    2004

  • Création de la Fédération Nationale des Particuliers Employeurs

    Tournant majeur dans l'histoire de la Fédération, l'assemblée générale extraordinaire du 15 janvier 2004 entérine la création de la FEPEM nationale et des FEPEM régions qui remplacent les anciens groupements.

    2004

  • La prévoyance

    Création de l’IRCEM Mutuelle

    2001

  • La convention collective fait peau neuve !

    Signature de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur 

    1999

  • Des avancées pour la formation

    • Accord paritaire de mise en œuvre de la formation professionnelle pour les salariés du particulier employeur
    • Premier dépôt du titre professionnel Employé familial polyvalent

    1998

  • Création de l'Institut de l'Emploi Familial (IFEF)

    Né à Alençon à l’initiative de Marie Béatrice Levaux, l’Institut a pour objet de faire reconnaître les métiers de la famille et du domicile et d’accompagner leur professionnalisation. En 2011 l’Institut FEPEM de l’emploi familial (IFEF) change de nom et devient IPERIA l’Institut.  

    1994

  • L'IRCEM devient un groupe de protection sociale

    Le groupe IRCEM des emplois de la famille réunit les activités d'IRCEM Retraite et d'IRCEM Prévoyance séparées en 1993 pour se conformer à la loi Evin de 1991. EN 2001, le groupe s'agrandit encore avec IRCEM Mutuelle

    1994

  • Création du chèque emploi service par Michel Giraud, ministre du Travail, dans le cadre d’une loi quinquennale pour l’emploi, votée en septembre 1993

    Création du chèque emploi service

    Création du chèque emploi service par Michel Giraud, ministre du Travail, dans le cadre d’une loi quinquennale pour l’emploi, votée en septembre 1993. Ce nouveau dispositif, totalement inédit à l’époque dans les pays de l’Union européenne, vise à simplifier l’embauche directe d’employés de maison, et le paiement de leurs salaires, tout en confiant au réseau des URSSAF la gestion des cotisations sociales.

    1994

  • Le particulier employeur crée de l’emploi sans poursuivre de but lucratif. Un statut fiscal particulier a été mis en place pour tenir compte de cette spécificité

    Le statut fiscal des particuliers employeurs

    Pour accompagner l’emploi direct entre particuliers, les pouvoirs publics ont accordé dès l’imposition sur les revenus de 1992 une réduction d’impôt pour tous les particuliers employeurs.

    1991

  • 1987

    Prenant peu à peu conscience de la nécessité de valoriser l'emploi direct, les pouvoirs publics instaurent une exonération de charges patronales pour les particuliers employeurs handicapés ou âgés de 70 ans et plus. La même année est créée l'allocation de garde d'enfant à domicile.

    1987

  • EVOLUTION DES STATUTS

    La Fédération nationale des groupements d’employeurs de personnel de maison devient la Fédération nationale des groupements de particuliers employeurs

    1984

  • Extension de la Convention Collective Nationale

    Signée le 8 mai 1980, cette Convention Collective Nationale historique a été étendue par le ministère du Travail le 26 mai 1982 (date de l'arrêté ministériel). Elle est historique car il a fallu 30 ans à la FEPEM pour la faire aboutir... Le 1er essai datant de 1951, mais le Ministère du Travail avait refusé l'extension en 1952.

    1982

  • 1er statut professionnel des assistantes maternelles

    La loi du 17 mai 1977 relative aux assistantes maternelles est le point de départ de la professionnalisation du métier.

    1977

  • Retraite complémentaire

    L’IRCEM est désignée pour gérer la retraite complémentaire des assistants maternels et des travailleurs occasionnels

    1977

  • La convention collective des jardiniers, jardiniers-gardiens a été signée le 25 septembre 1975

    La convention des jardiniers est signée

    Signature de la convention collective des jardiniers et jardiniers-gardiens de propriétés privées  (elle n’est plus applicable depuis le 19 février 2009).

    1975

  • Evolution des statuts

    14 mars 1974 : la Fédération des employeurs des gens de maison devient la Fédération nationale des groupements d’employeurs de personnel de maison

    1974

  • Création de l’Institution de retraite complémentaire des employés de maison (IRCEM)

    Signature de l'accord créant l’Institution de retraite complémentaire des employés de maison (IRCEM).

    1970

  • Mise en place d'une commission formation professionnelle

    Cherchant, dès sa création, à développer la formation professionnelle des employés de maison, la Fédération crée une commission dédiée qui travaille avec le ministère de l’Éducation nationale et les organisations syndicales à la mise en place de cursus adaptés.

    1969

  • 1963

    19 mars 1963 : 1er utilisation de l'acronyme FEPEM qui signifie à l'époque : « Fédération des employeurs du personnel employé de maison »

    1963

  • Création de la MUTEM

    Les travaux lancés en 1958 par la Fédération des employeurs de gens de maison pour créer un régime complémentaire de protection sociale aboutissent à la création, avec les syndicats CGT et CGT-FO, de la mutuelle nationale de prévoyance sociale et de retraite des employés de maison.

    1961

  • Les ébauches de la professionnalisation

    En partenariat avec le Centre d'études techniques de Roubaix, l'Union des maîtres de maison de Lille signe une convention de coopération marquant l'ouverture d'un CAP Employée de collectivités option Employée de maison.

    1958

  • L'apparition des syndicats

    Le 17 avril 1957, une loi autorise les personnes employant sans but lucratif des salariés à se grouper en syndicats. Les 25 groupements de la Fédération peuvent ainsi signer des conventions collectives départementales susceptibles d'extension.

    1957

  • Première tentative de Convention Collective Nationale

    Leitmotiv initial lors de la création de la Fédération des Employeurs de Gens de Maison, cette convention collective est la première initiative pour réglementer les relations de travail entre les employeurs et les employés de maison. Elle ne sera étendue qu’au département de la Seine en 1955 et non au niveau national faute de représentativité. Ce refus sert de véritable tremplin pour accélérer le développement et la notoriété de la Fédération.

    1951

  • La Fepem que nous connaissons aujourd’hui est officiellement née le 25 juin 1948

    La naissance de la FEPEM

    La Fepem que nous connaissons aujourd’hui est officiellement née le 25 juin 1948 (date de la déclaration à la Préfecture de Police de Paris – avec parution au Journal Officiel le 22 juillet suivant), sous la forme d’une association loi 1901 vouée à réunir plusieurs associations de particuliers employeurs en région parisienne et en province (appelées « groupements »), dont certaines existaient depuis la seconde moitié des années 1930.  

    1948

  • Le groupement du nord est constitué

    1939

    Février 1939, déclaration au JO de l’ « Union familiale des maîtres et maîtresses de Maison » (UFMMM), qui rassemblait sous une même bannière des associations locales d’employeurs, également appelées « groupements ».

    1939

  • Émergence du projet de convention collective

    Premier projet de convention collective de travail pour les gens de maison de la Seine

    1938

  • Les prémisses...

    Premier syndicat d’employeurs de personnel employé de maison

    1937

  • La jeunesse ouvrière chrétienne féminine lance un enquête sur les bonnes

    Après de nombreuses reconversions d'ouvrières en employées de maison suite à la crise économique de 1929, La Jeunesse Ouvrière Chrétienne Féminine (JOCF) recueille des témoignages sur les conditions de vie de ces dernières. L'enquête révèle une absence de formation professionnelle et de protection sociale ainsi que d'importantes disparités avec les horaires et les salaires des hommes.

    1936